Famille Mousquère

Athos Aspis / Sauveterre Sunharte

Une bien belle après midi. Même si le temps n’est pas très clément en ce mois de mai, le soleil accompagna notre rencontre le lundi 27.

Depuis de longues années Zelce Mousquer cherche ses racines béarnaises. Lorsque je l’ai rencontrée en 2007 à Porto Alegre, j’ai apprécié sa détermination dans l’idée d’écrire un ouvrage sur ses origines. Chercheuse acharnée, elle avait déjà amassé de nombreux documents et peu à peu le livre a pris forme ; il restait un rêve : le voyage en Béarn, fouler la terre de ses ancêtres, mettre ses pas dans les leurs ….et ce fut le 27 mai 2013 qu’elle l’accomplit. Lire la suite

Corte Gratien

Les Aldudes

Estimada Christiane

Tengo que agradecerte porque con tu servicio de ayudar a encontrar datos de familiares emigrantes de vascos nacidos en Francia me has posibilitaste recuperar a mis ancestros que fueron protagonistas de la inmigración a Uruguay y a través de ello entretejer hilos que en mi historia de vida y de mi familia estaban como sueltos.

De esta forma he podido construir el recuerdo desde este presente y recorrer el camino inverso al que realizaron mis ancestros que vinieron en barco a vela.

En el siglo XXI yo no pude volver a les Aldudes por los mares pero viaje por internet y con tu ayuda llegue hasta donde ellos nacieron, tatarabuelos y bisabuelos. Lire la suite

Barthet Basile

Ithorots

Basile Barthet est né à Ithorots, canton de St Palais le 7 août 1876, il est fils de Jean Marie Barthet, 52 ans, cocher chez Mr D’Abbadie de Ithorots et de Pauline Daléas âgé de 35 ans.

Amelia ne savait rien de ses racines, dans la famille on disait que Basilio était un basque français né à Pau. Le nom Barthet vient de la Haute Garonne où est né son père Jean Marie Barthet. Jean Marie Barthet est né en 1840 dans le village de Marsoulas fils de Joseph Barthet, fabricant de plâtre et de Françoise Castex, ménagère. Marsoulas est un petit village (200 habitants) du canton de Salies de Salat dans l’arrondissement de St Gaudens au pied des Pyrénées. Lire la suite

« Asociación Franco Uruguaya de Bearneses » AFUB

Supervielle Mercedès

En avril, Mercedès Supervielle, présidente de l AFUB dont le siège est à Montevideo, est venu rendre visite au Pays de ses ancêtres béarnais à Oloron et grâce à une amie commune, Anna Lalanne grande voyageuse en Argentine et Uruguay, j’ai pu la recevoir.

En Béarn, le poète Jules Supervielle est connu de tous et en particulier des Oloronais dont le Lycée porte son nom : Lycée Jules Supervielle. C’est dans le cimetière d’Oloron que reposent ses restes.

A Oloron, les Supervielle étaient horlogers, ils vivaient confortablement mais à la fin du XIXe siècle, partir pour l’Amérique était tentant, tous espéraient y faire fortune. Les Supervielle fondèrent une banque et la fortune fut au rendez-vous. Jules naquit à Montevideo mais lors d’un voyage en France ses parents moururent ; ses oncles virent le chercher et il fut élevé à Montevideo avec ses cousins (dont le grand-père de Mercedès) qu’il prend pour des frères ; ce n’est qu’à neuf ans qu’il apprendra la vérité. http://fr.wikipedia.org/wiki/Jules_Supervielle Lire la suite