Lorda Arnaud

Saint Jean le Vieux

Arnaud Lorda est né à Saint Jean le vieux le 26 novembre 1876. Lors de sa naissance son père Jean Lorda, cultivateur était déjà âgé de cinquante et un ans et sa mère Catherine Arroquy quarante-deux ans. Arnaud était leur dernier enfant et c’était souvent celui qui quittait le pays basque pour tenter sa chance en Argentine.

Jean Lorda et Catherine Arroquy se sont mariés à Saint Jean le vieux en 1861, Jean avait déjà 36 ans il était natif d’Irouléguy, fils de Jean Lorda et Marie Arretche maîtres de la maison Ametçalde. L’épouse Catherine Arroquy avait 26 ans, c’était la fille de Pierre Arroquy et Jeanne Elichiry maîtres de la maison Jaüberria du quartier Cabalce. Jean Lorda et Caterine Arroquy auront huit enfants : Pierre en 1862, Jeanne en 1864, Jeanne Marie en 1865, Jean en 1867, Raymond en 1871 qui décédera à 15 jours, Marie en 1872 qui ne vivra que six mois, Jean Baptiste en 1874 qui décède à la naissance et enfin Arnaud en 1876 qui survivra et émigrera en Argentine avant ses vingt ans. Lire la suite

Lataillade François Romain

Magescq Landes

Article offert par un descendant Jesus Latallade, portoricain, qui a fait les recherches.

El apellido Latalladi o Latallade como se conoce en Puerto Rico, es oriundo del area occitana de Landes en Vasconia del área de Aquitaine Francia. El lenguaje del área es el gascon parecido al francés, que tiene derivación del Celta, Latín y Francés pues esa area fue ocupada en la edad media y antigua por godos, visigodos, celtas, francos y romanos.

Nota: El apellido Lataillade, LaTaillade, La Thailade ,en occitano, es muy antiguo originado posiblemente en la edad media antigua; y cuyo significado es descriptivo de picar, cortar. De hecho, existe en Francia un antiguo pueblo “Les Thaillades” que se dedicaba a la mineria de piedra. Existe tambien el rio y la carretera Lataillade en Landes, Francia. Lire la suite

Bibé Jean / Dardères Marie

Escos

Voici Le document précieux que garde depuis plus de 150 ans la famille Bibé d’Argentine : le certificat de bonne conduite de leur ancêtre Jean Bibé, voltigeur dans l’armée française.

Jean Bibé  est né le 5 mars 1824 à Escos, canton de Salies. Lors de sa naissance son père Pierre Bibé est absent car il est militaire de carrière : dragon au régiment de Doubs ; c’est sa tante, la sœur de Jeanne Mousseigne, qui déclare la naissance.

Pierre Bibé et Jeanne Mousseigne, tous deux natifs d’Escos et fils de métayers, se marient en 1819 ; ils sont très jeunes 21 et 17 ans. Pierre n’est pas encore entré dans l’armée. Ce couple n’aura que 2 enfants Jean né en 1824 et un autre Jean dit Grégoire en 1827. Les deux garçons choisissent la carrière militaire où ils sont « voltigeurs ». Le voltigeur assis sur la croupe d’un cheval doit sauter de l’animal au galop pour surprendre l’ennemi. Jean dit Grégoire sera tué au combat en 1853 à Rome, il avait 26 ans. En 1849, Napoléon Bonaparte envoie un corps expéditionnaire pour encercler Rome et aider le Pape à revenir au Vatican dont il avait été chassé par une insurrection italienne. Jean, l’aîné participe au siège de Sébastopol en 1854 pendant la guerre de Crimée. En 1854, les troupes française, anglaises et Sardes font le siège de Sébastopol espérant encercler l’armée impériale russe mais en vain. Lire la suite