Saint-Martin Pierre / Quarata Anne-Marie

Oloron Sainte-Marie / Lasseube

Anne-Marie Carata ou Quarata née en Béarn a émigré en Argentine à 19 ans, le cœur bien gros, puisqu’elle laissait à Oloron son ami de cœur Pierre Saint-Martin. L’amour a été le plus fort car Pierre est parti l’année suivante ; ils se sont mariés à Necochea en Argentine. Malgré une enfance assez misérable, Anne-Marie dotée d’une bonne santé et d’un fort caractère a vécu jusqu’à 103 ans. Elle avait emporté son chapelet dont elle ne se séparait jamais et qu’elle a dû souvent égrener en pensant à son Béarn natal ; ce chapelet est passé de génération en génération et c’est Camilo Saint-Martin son arrière-arrière-petit-fils qui le garde précieusement. Camilo, 20 ans, élève en droit a profité du confinement pour rechercher ses racines. Anne-Marie était rouquine « pelirroja » cette couleur avait disparu de la famille mais surprise à la quatrième génération de nombreux rouquins ont apparu chez les descendants. « Vous ne m’oublierais pas ! » a rappelé Anne-Marie ; Camilo héritier de sa chevelure flamboyante a entrepris les recherches.

Lire la suite

Lauga Grégoire

Lichos

Trois enfants de Grégoire : Gregorio, Inés y Daniel (1940)

Grégoire Lauga est né le 2 mars 1882 à Lichos, fils d’Arnaud et Marie Gouaillardet. Contactée par une descendante de Jean Pierre, j’ai déjà raconté l’histoire de la famille Lauga sur mon blog.

Réformé lors du Conseil de révision, Grégoire Lauga travaille chez d’Abbadie à Ithorrots puis à Domezain mais rêvant d’un meilleur avenir il s’embarque pour le Chili en 1906 et s’installe à Valparaiso. Grégoire est le second fils avec Jean Pierre à avoir fondé une famille au Chili. Martin Lauga né en 1889 a émigré en Argentine mais il rentre en Béarn au bout de quelques années ; Jean Louis Lauga né en 1894 émigra aussi en Argentine mais victime de son devoir patriotique il rentre de Buenos Aires en 1915, est envoyé au front où il est tué six mois après. Lire la suite

Lardoueyt Jean / Brisson Marie

Barraute-Camu / Urt et Bardos

Alberto con su madre Pilar Marin y una hermana (env.1920)

Jean Lardoueyt ou Lardoeyt et Marie Brisson sont tous deux enfants de notre département mais ils se sont connus et mariés en Argentine

Jean Lardoueyt est né à Camu près de Sauveterre le 18 février 1825, il est le fils aîné du couple Jean Lardoueyt et Jeanne Cherast. Ses parents se sont mariés à Camu en 1821, Jean âgé de 26 ans était déjà veuf depuis trois ans d’Elisabeth Lauvière de l’Hôpital d’ Orion ; Jeanne avait 23 ans, native de Montfort, fille de feu Jacques Cherast et Jeanne Bourgés. Je ne trouve que deux fils, ce qui est rare à l’époque, Pierre né en 1822 qui se marie à St Gladie-Arrive-Munein et Jean qui décide d’émigrer en Argentine.

Marie Brisson, née à Urt le 25 septembre 1838, est la fille aînée d’Etienne et de Marie Lapouble. Etienne et Marie sont tous deux natifs de Bardos ils se sont mariés en 1834 à Bardos ; Etienne est meunier, né à Bayonne, Marie est la fille de Laurent Lapouble et Marie Larran.

Lire la suite