Escosteguy Charles

Saint Jean le Vieux

Texte écrit par Susana Guena épouse de Leo Escosteguy, arrière petit-fils de Pierre Escosteguy, fils de l’émigrant Charles Escosteguy (Traduit par Christiane Bidot-Naude)

Les Escosteguy émigrent de France (Saint Jean le vieux, Basses Pyrénées) vers l’Amérique du Sud à la seconde moitié du 19ème siècle. Aujourd’hui ils sont quelques uns répartis dans le Sud du Brésil, l’Uruguay et l’Argentine. La famille ESCOSTEGUY du Brésil a une page où est racontée l’histoire de leur arrivée (http://www.escosteguy.net/).

Selon les vérifications faites par un membre de la famille venu en France, quatre frères Escosteguy quittèrent St Jean le Vieux pour partir en Amérique : Pierre, Dominique, Charles et Michel.

Dans ce que raconte la famille brésilienne, les quatre frères se dirigeaient vers Buenos Aires mais à l’escale de Montevideo Pierre, malade, dut débarquer et Charles est resté avec lui pour le soigner. Dominique et Michel ont continué leur voyage. Après un temps indéterminé, Charles est reparti pour Buenos Aires ; Pierre, seul, est resté sur le sol uruguayen qu’il a ensuite abandonné pour le Brésil.

En réalité, nous n’avons aucune preuve formelle de la façon dont s’est passée l’émigration des frères Escosteguy : sont-ils venus seuls ou en famille avec leurs parents ? Des parents, nous savons seulement qu’ils sont décédés avant 1883 car ils sont déclarés « feu » sur l’acte de naissance d’un de leurs petit-fils (en Amérique du Sud, on mentionne toujours le nom des grands-parents paternels et maternels sur les actes de naissance)

Nous avons, tout de même, quelques renseignements qui nous permettent de modifier l’histoire « officielle ». Il est sûr que le départ de France a eu lieu en 1867 mais les quatre frères Escosteguy ont vécu au moins quinze ans en Uruguay selon les registres de recensements argentins. L’histoire de la descente de bateau de Charles à cause de la maladie de Pierre, son frère, se transforme en : la destination prévue était Montevideo en Uruguay où la famille a longtemps vécu.

Au début les frères étaient « peones de campo » (ouvriers agricoles) ou « peones de saladeros » (ouvriers dans des saloirs)

Pierre a épousé Jeanne Heguy en 1870, une descendante de Basques née à Rivera en Uruguay. Entre 1871 et 1900, ils eurent 12 enfants dont les descendants vivent actuellement en Uruguay ou au Brésil. Pierre est décédé en 1907 à Santana de Livramento près de la frontière entre le Brésil et l’Uruguay.

Charles et Dominique se sont aussi mariés en Uruguay mais pour des raisons inconnues (peut-être l’obtention de meilleures terres), en 1882, ils ont émigré à Rauch en Argentine dans la province de Buenos Aires.

Charles s’était marié vers 1874 avec une espagnole Teresa Ripa Ses trois fils aînés naissent en Uruguay : à Fray Bentos et Paisandù (recensements argentins). En lisant la nationalité de ses enfants, on peut situer l’entrée en Argentine de la famille de Charles entre 1890 et 1892 car les six derniers sont argentins

L’aîné Pedro Escosteguy né en 1877 à Fray Bentos en Uruguay, est l’arrière grand-père de mon mari Leo. Charles est décédé à Rauch en 1907, deux ans après son épouse Teresa.

Dominique a épousé une française Eugénie Placé ; ils eurent leurs deux premiers enfants en Uruguay puis ils émigrèrent en Argentine entre 1882 et 1885. Dominique exerçait la profession de peintre. En 1893, il se retrouva veuf avec six enfants et épousa une espagnole Gregoria Eguinoa de qui il eut une fille.

Michel épousa une espagnole Angela Liciaga en 1882, certainement à Rauch car les Liceaga vivaient dans cette région. Ils eurent 8 enfants entre 1882 et 1898 ; Michel devint entrepreneur en construction de bâtiments; il décéda à Rauch en 1933. Sa maison est devenue la Maison de la Culture de la Municipalité de Rauch.

Sur l’histoire plus récente, je ne connais que celle de la famille de mon mari.

Don Pedro Escosteguy a épousé Raimunda Bardelli en 1904 a Rauch. Doña Raimunda était fille d’un émigré italien et d’une Indienne de Sàn Luis. Le couple eut dix enfants et pendant de longues années ils ont tenu l’ « hôtel de La Amistad » (ci-joint un article de presse). Aucun de leurs enfants n’est resté à Rauch, le phénomène migratoire du XXe siècle en a conduit plusieurs à la capitale Buenos Aires.

Le fils aîné de Pierre et Raimunda né en 1905 s’appelle Pedro Salustiano Escosteguy. C’était un homme favorisé par le sort, charmeur, avec un fort tempérament ; il a été boxeur, chauffeur de camions, et pendant de longues années il a travaillé pour l’entreprise SHELL accompagnant les géologues dans leurs recherches sur le terrain. Un de ses fils, mon beau-père, Ràmon Abel Escosteguy a aussi travaillé pour Shell faisant le même travail que son père. Peut-être à cause de cette influence, mon mari Leonardo est géologue et travaille pour les Services Géologiques argentins. Mon beau-père et mon beau frère tiennent un hôtel à Salta (Posada las Farolas : www.posadalasfarolas.com.ar) ville très touristique du Nord Ouest de l’Argentine. Influence de l’hôtel de la Amistad à Rauch ?

Pedro Salustiane Escosteguy, né en 1905, grand-père de Léo et son épouse Cora Maquirriàn ; leurs fils Ramon Abel (père de Léo) et Alcides Pedro ; leurs épouses Pina Chiavarino (mère de Léo) et Ana Maria Apostolo.

Traduction de l’encart de presse

Hôtel et Trinquet « La Amistad »de Pedro ESCOSTEGUY

Hygiène et confort. Prix modérés. Maison de confiance tenue par son propriétaire. Appartements pour familles et hommes seuls. Salle à manger privée. Pensions. Repas servis à domicile. Service de premier ordre. La maison a une splendide écurie et un hangar pour les attelages.

 

Après les recherches faites aux AD de Pau, les quatre frères ESCOSTEGUY sont nés à Ossès dans la maison Iriartegaray appartenant à leur mère Catherine Guiroy dite Pouponne.

Charles le 18/08/1845 ; Pierre le 05/09/1847 ; Dominique le 14/08/1850 et Michel le 25/12/1852. Je n’ai pas trouvé d’autres enfants

Le mariage des parents a eu lieu le à Ossès entre Dominique né à St Jean le vieux fils de Charles et Marie Esponde maîtres de la maison Escostegui et

Catherine Guiroy née à Ossès fille de Bernard et Dominica Chuchurru, maîtres de la maison Iriartegaray.

En 1872, lors du conseil de révision de Michel, les fils avaient émigré mais les parents étaient domiciliés à St Jean le vieux. Registres Série R.

Christiane Bidot-naude


Les descendants Escosteguy

Les descendants des Escosteguy sont aussi des pionniers

En 2006, Leo, géologue s’est perdu pendant une expédition en solitaire et est resté six longs jours sans nourriture et blessé, il était tombé dans un ravin. La forêt était très dense à cet endroit  et les équipes de sauvetage ont eu du mal à le repérer

EN 2010, son frère Walter a atteint le sommet de l’Aconcagua à près de 7 000 m d’altitude.

One thought on “Escosteguy Charles

  1. Soy la hija mayor(de tres)de Teresa Escosteguy, la hija menor de Pedro y Raimunda. Buscando datos encontré con SORPRESA! este sitio hermoso, ya que no conocí a los abuelos porq fallecieron antes de mi nacimiento. Hermosa foto de tíos Toto para la familia y Cora, cuántas reuniones en su casa de Quilmes, cuántos recuerdos, lindos, y cuántas información . Como ven mi e.mail contiene los nombres unidos del lugar d nacimiento de mis padres, rau: rauch y luna: arroyo luna . Un saludo a uds. Y a la espera de noticias, un abrazo,Ethel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>