Douyrou Laurent

Monein

Laurent DOUYROU né à Monein (France) le 23 janvier 1831 est décédé à La Nouvelle Orléans le 20 mars 1899. Il est le fils de Pierre Douyrou, cadet et de Jeanne Bambalère.

Les Douyrou de Monein

Pierre Douyrou, cadet né le 28 pluviose An X (11 mars 1802), charpentier, épouse à Monein le 18 août 1830 Jeanne Bambalère, née le 26 février 1809, fille de Jean Bambalère ,décédé en 1817 et d’Anne Pérolle.

Par contrat de mariage du 31 mai 1830 passé chez Conte-Bergerou, notaire à Monein, le futur époux a reçu de son père la somme de 300 francs.

Son frère aîné, nommé aussi Pierre DOUYROU, notre ancêtre direct, (1798-1866), marié à Monein le 27 janvier 1823 à Marie Lannes-Pédeferran fut l’héritier de la maison « Douyrou » au quartier Loupieng à Monein. Le fils de Pierre Douyrou et de Marie Lannes Pédeferran, né le 25 mars 1830, a émigré en Uruguay le 7 novembre 1856, en partant de Bordeaux avec un passeport délivré à Bordeaux.

Laurent Douyrou à la Nouvelle Orléans

Laurent Douyrou émigre vers 1859 -1860 en Amérique. On ne trouve pas trace dans les archives départementales de la Gironde de délivrance de passeport à son nom, ce qui laisse supposer qu’il s’est embarqué avec un passeport délivré à la préfecture de Pau.

Dans les Archives Consulaires de la Nouvelle Orléans, on découvre la présence de Laurent Douyrou dans la paroisse de SAINT ANNE et ROMAN prés de la Nouvelle Orléans où il exerce la profession de boulanger.

En 1862, le HOMESTEAD ACT accordant 160 arpents de terre aux pionniers, provoque un afflux d’émigrés. Selon un recensement de 1870, 2.5 millions d’Européens arrivent en Amérique au début des années 1860.

En 1861, Laurent DOUYROU âgé de 30 ans est « engagé volontaire français » dans la 6ème compagnie du colonel Robin au moment de la guerre de Sécession. Sur la liste des engagés, il est dit « boulanger dans la paroisse de SAINT ANNEROMAN,né à Monein le 23 janvier 1831 ».

Six compagnies sont crées commandées par le colonel Albin Rochereau.

Parmi les commandants de ces compagnies : le colonel Charles Harispe (de St Jean Pied de Port) , colonel Brogniet, colonel Robin, lieutenant colonel Lafon de Ladebat (famille venue de St Domingue)

Laurent Douyrou épouse Marie Joséphine Villemot, à une date et dans un lieu inconnus, il a plusieurs enfants, tous nés à La Nouvelle Orléans dont :

Emile né le ­15 mars1865, Alice née 16 août 1866, et Félicie née 7 avril 1875 ; Adèle et Joseph.

Marie Delphine Villemot (ou Villemaux) est décédée à la Nouvelle Orléans à l’âge de 62 ans le 2 juillet 1894. Dans la liste des décès, on note la lettre C (coloured) à la suite de son acte.

Son époux, Laurent Douyrou est décédé à 68 ans à La Nouvelle Orléans le 20 mars 1899.

La descendance de Laurent Douyrou en Louisiane

Jacob KAUFFMAN 36 ans épouse, le 11 avril 1882, Adèle DOUYROU, 21 ans.On ignore les naissances éventuelles d’enfants

MICHEL Lucien Louis, 25 ans, se marie le 4 mars 1887 avec Alice DOUYROU 21 ans. De ce couple, sont nés sept enfants tous à la Nouvelle Orléans :

Louise Evelyne le 2 mai 1887 ; Louis Daniel le 15 février 1889 ; Frédéric le 4 mars 1891 ; Constance Eugénie le 20 février 1893 ; Marie Anne Geneviève le 19 mars 1895 ; John Lawrence le 1er Avril 1897 et Edouard Le 29 janvier 1901.

John WEBER, 23 ans, épouse le 12octobre 1894, Félicie DOUYROU, 19 ans.

Nous ne connaissons pas la descendance Weber.

Joseph DOUYROU , né vers 1869, épouse le 19 novembre 1896 Rosa DRELL, 18 ans, mais nous n’avons aucun renseignements sur sa descendance.

Marcel Marc Douyrou

 

Le port de La Nouvelle Orléans

La Nouvelle Orléans, le port, vers 1859, du temps de Laurent Douyrou,

et de son épouse Marie Joséphine Villemot.

On peut voir le grouillement de la ville, les marchandises s’empilant sur les quais. En 1859 un large quai de planches bordait le fleuve sur des kilomètres, c’était un lieu de travail des ouvriers, mai on y rencontrait aussi des hommes d’affaires, des touristes et des élégantes en promenade. Le bord de l’eau était un lieu de flânerie.

On venait assister au débarquement des nouveaux émigrants et tenter de rencontrer un cousin lointain venu de France.

  

One thought on “Douyrou Laurent

  1. Bonjour,
    Suite à la consultation de votre site émigration 64.
    Dans le cadre des recherches que j’effectue sur la famille De Lesseps, auriez -vous la date de l’émigration vers 1817 des frères Alexandre et Charles nés en 1796 et 1798 à St Palais 64 et mariés en novembre 1820 à la nouvelle orléans?
    merci d’avance pour votre réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>