Algaré Martin / Escondeur Catherine

Etcharry / Ithorots

Martin Algaré est né le 15 octobre 1815 à Etcharry, village du canton de Saint Palais. Il est le fils de Jean Algaré, métayer Damitchalgun et de Marie Maïtene Elissebarats.

Catherine Escondeur est née le 15 septembre 1813 à Ithorots, canton de Saint Palais. Elle est la fille de Louis Escondeur et de Marie Alchoua, propriétaires de Alchoua

Martin Algaré et Catherine Escondeur se sont mariés dans la commune de Ithorots-Olhaiby le 6 février 1839 ; ils étaient âgés de 24 et 25 ans. C’est dans cette même commune qu’ils se sont installés avec les parents de Catherine dans la maison Alchoua ; lui travaillait comme charpentier, elle comme couturière. La famille a rapidement commencé à s’agrandir de plusieurs enfants : Jean en 1839, Louis en 1841, Jean Pierre en 1842, Marie en 1844, Jeanne en 1849, Sophie en 1851. Pour cette famille nombreuse, la situation économique devenait difficile car ni l’un ni l’autre n’étaient héritiers de leurs parents et en 1852 ils ont décidé de chercher un meilleur avenir en Uruguay.

C’était le début de la grande émigration, l’Uruguay et l’Argentine avaient besoin de main d’œuvre ; de nombreux agents d’émigration parcouraient foires et sorties de messe à la recherche de travailleurs ; ils trouvaient de nombreux laboureurs et bergers mais peu d’artisans forgerons ou charpentiers : Martin Algaré n’a certainement eu aucun mal à obtenir un billet de transport. Martin ne partait pas seul il était accompagné de Catherine son épouse, enceinte et de six enfants de 12 ans à quelques mois.

La famille s’est rendue à Bayonne et a embarqué sur le navire Célestin en partance pour Montevideo. Le 15 septembre 1852, Catherine a donné le jour à son septième enfant : un garçon, né en mer et à qui on donnera le prénom de Celestino en l’honneur du bateau.

En Uruguay

Arrivés en Uruguay le couple et leurs enfants s’installent dans le village de Tolède dans le département de Canelones. Ils n’auront plus d’enfants, Celestino est le dernier et c’est une de ses descendantes : Fernanda Algare qui cherche ses racines. Elle n’a que peu de renseignements sur la famille car les enfants et même les petits-enfants du couple sont déjà décédés.

Celestino a épousé Isabel Bustillo Barrera et ils ont eu 10 enfants : Celestino en 1876, Martin en 1877, Fernando en 1879, Felipe en 1881, Dolores en 1883, Olivio en 1885, Leopoldo en 1887, José en 1889, Ventura en 1892 et Roberto en 1894.

Celestino a été baptisé à Migues à 60km de Toledo, tous les autres à Pando à 17 km de Toledo.

En 1877, la commune de Toledo n’existait pas, elle a été crée en 1889 ; il n’y avait ni mairie ni église et on allait baptiser les enfants dans l’église la plus proche mais pas aussitôt après la naissance, on baptisait 3 ou 4 frères le même jour quand on avait décidé de faire le déplacement qui n’était pas facile par manque de voies de communication en bon état.

Felipe né en 1881 est l’arrière grand-père de Fernanda.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>