Cassou Pascal / Labory Catherine

Jurançon

Hilda, petite fille de Pascal Cassou et grand-mère de Daniela

Jurançon et sa région ne sont pas une terre d’émigration, mais Pascal Cassou et Catherine Labory ont tout de même choisi de partir au Chili. Pascal était tonnelier, Jurançon est un pays de vignobles, le Chili est aussi réputé pour ses vins ; y a-t-il un lien c’est possible mais nous ne le savons pas ?

Pascal Cassou et Catherine Labory ou Laborie se sont mariés en 1865 à Jurançon ; Pascal, 24 ans, est né à Cadillon, fils de Baptiste Cassou Arridehart et de Catherine Elisabeth Lacaze

Catherine Labory, 21 ans, née à Jurançon fille d’Ignace Labory, menuisier et de Marie Cazet.

Le couple s’installe à Jurançon et la famille s’agrandit : Marie née en 1866 qui décède à trois ans, Marie Amélie en 1869 qui décède l’année suivante, Charles en 1870, Savin en 1871, Julien en 1874, Damien en 1878 et Antoine en 1880. Lire la suite

Froment Jean Baptiste

Saint Palais

Petite histoire écrite dans l’urgence car Silvina Estela Froment, Argentine, vient visiter le pays de ses ancêtres fin mai, c’est-à-dire dans quelques jours. Son vœu est comme pour tous, retrouver des gens de la famille « des cousins » même éloignés.

Jean Baptiste Froment est né le 26 janvier 1866 à Saint Palais ; il est le fils aîné de Jean Froment, tailleur d’habits et de Marie Eliza Etchandy, couturière.

Jean Froment et Marie Eliza Etchandy se sont mariés en 1865 à Mauléon. Jean a 25 ans, il est né à Saint Palais, fils de Jean Baptiste Froment, plâtrier, et de Marianne Serres, ménagère. L’épouse Marie Eliza a 24 ans, elle est née à Escos, fille de Pierre Etchandy et Beigbeder Marie Clotilde, domiciliés à Mauléon. Lire la suite

Carrerou Jean Bernard

Lurbe

Il y a des mails qui me font plaisir et qui récompensent du travail de fourmi que je fais, depuis près de vingt ans, sur le thème de l’émigration. Celui de Waldemar Carrerou est un exemple.

Gracias por tan valiosa informacion para mí y mi familia. Hace decadas que luchamos por encontrar el origen de nuestra familia.-Agradezco emocionado y ansioso todo lo que puedas hacer al respecto”

Son ancêtre Jean Bernard Carrerou est né à Lurbe le 6 juillet 1839, il est le second fils des 9 enfants du couple Bernard Carrerou et Elisabeth Borce-Pélaborde. Ce couple s’est marié à Lurbe en 1836, Bernard est le fils d’André Carrerou et de Marie Labeigt-Laviguerie , quant à l’épouse , ses parents sont Bernard Borce-Pelaborde et Catherine Foropon-Francoye de Bedous. Les deux époux sont mineurs. Lire la suite

Sagardoy Arnaud / Fernando

Ordiarp

Au Pays Basque, il s’appelle Arnaud mais dès son arrivée en Argentine il devient Fernando comme la majorité des émigrants portant le prénom Arnaud car ce prénom n’a pas de traduction en espagnol. Un casse-tête supplémentaire pour les recherches.

Arnaud est né à Ordiarp le 14 mars 1859, fils naturel de Marie Sagardoy.

La vie de Marie est semblable à celle de bien de jeunes femmes pauvres au milieu du XIXe siècle. Ses parents n’ont pas de terres et certainement pas de troupeaux ; toute jeune, vers 12 à 13 ans, Marie doit gagner sa vie en étant « journalière » dans les fermes plus aisées. Une journalière comme « une bonne » devait travailler toute la journée, on pouvait lui demander de tout faire soit dans la maison soit dans les champs… et même de satisfaire les plaisirs du maître. Lire la suite

Alexis /Alejo Peyret

Serres-Castet

Article offert par mon amie, María Marta Quinodoz, chercheuse au cercle généalogique de Entre-Rios en Argentine.

Alexis Peyret est né à Serres-Castet le 11 décembre 1826, fils d’Alexis Augustin Peyret et de Cécile Angélique Vignancour. La famille appartient à la bonne bourgeoisie provinciale, le père officier en retraite, est décoré de la Légion d’honneur et deviendra maire du village ; quant à la lignée maternelle, les Vignancour, sont une famille d’avocats reconnus à Pau.

Après des études de droits à Pau, il part à Paris où il rencontre des étudiants acquis aux idées républicaines. Il participe à la Révolution de 1848 puis rentre à Pau où il adhère au « mouvement d’opposition républicaine, démocratique, laïque et socialiste ». Candidat à la députation en 1852, il doit s’exiler sur ordre de Napoléon III. Après un séjour à Montevideo comme professeur, c’est en Argentine dans la Province d’ Entre Ríos qu’il deviendra un homme politique reconnu en développant la Colonia San José selon ses idées progressistes de franc-maçon. Lire la suite

Bourras Bereilh Calixte / Sallenave Saffouret Dorothée

Lucq de Béarn

Calixte Bourras-Béreilh et Dorothée Sallenave-Saffourret sont natifs de Lucq de Béarn, un village du canton de Monein ; si aujourd’hui la commune de Lucq ne compte plus qu’un millier habitants, elle en comptait 2500 en 1850. C’est donc au milieu des collines du Béarn que sont nés en 1849 Jean Baptiste dit Calixte Bourras-Béreilh et en 1858 Catherine Sallenave-Saffouret.

Calixte est le fils de Pierre Bourras Bereilh, laneficier, et de Marie Larroudé ; Catherine Dorothée est la fille de Jean Sallenave-Saffouret, maréchal-ferrant et de Catherine Lanusse. Tous deux, fils d’artisans, habitent dans le bourg de Lucq, la maison Larroudé. Lire la suite

Berducq Martin / Roucau Henry

Sainte-Suzanne 64 / Tarbes 65

Cet écusson est l’emblème d’un parc de la Province d’Entre Rios en Argentine. Il porte le nom de Berduc qui s’écrivait Berducq en Béarn.

Voici l’histoire d’un émigré béarnais dont un des fils a été ministre des Finances en Argentine. Merci à Martin Berducq d’avoir fait rayonner un nom béarnais de l’autre côté de l’Atlantique !

Martin Berducq est né à Sainte Suzanne village voisin d’Orthez le 31 octobre 1820. C’est le 4ème enfant d’une fratrie de 7. Lire la suite

Moncaut Jean / Latapie Eulalie

Araujuzon / Maure

Deux Béarnais : Jean Moncaut-Larroudé d’Araujuzon et Eulalie Latapie de Maure ont uni leurs destinées par un mariage, en 1889, à Montevideo en Uruguay.

Jean et Eulalie ne devaient pas se connaître avant leur émigration car Maure et Araujuzon sont deux villages éloignés, l’un du canton de Montaner l’autre du canton de Navarrenx.

Jean Moncaut-Larroudé est le septième des huit enfants de Jean Moncaut-Larroudé et d’Anne Lavie. Le couple s’est marié en 1844 à Araujuzon ; l’époux, né à Araux, est le fils de Pierre Moncaut et de Marie Loustaunau, il exerce la profession de scieur de long ; l’épouse Anne est la fille de Pierre et de Marie Poeyts.

Eulalie Latapie née en 1865 est la troisième fille de Joseph Latapie et de Marie Siot de Maure. Joseph et Marie se sont mariés en 1861, à Maure, dont Marie est originaire tandis que Joseph vient de Bentayou-Sérée. Eulalie est couturière. Lire la suite

Etcheverria (Etcheberry) Luc

Garris

La plupart des émigrants basco-béarnais sont partis vers l’Uruguay, l’Argentine, le Chili et plus tard la Californie. Luc ou Lucas Etcheberry a choisi une autre destination : New York.

Luc Etcheberry est né à Garris le 15 novembre 1806 dans la maison Eilhamoun ; il est le fils de Pierre Etcheberry, 29 ans, tisserand de profession et d’Agne (Anne) Cazet ou Cazette, son épouse originaire d’Ordiarp.

Lors de leur mariage en 1804 à Garris Bernard dit Pierrito est issu d’une vieille famille de Garris puisqu’on retrouve le mariage de ses parents (Etcheberry X Andarena Chahar) en 1773. Agne Cazette vient d’une famille souletine de teinturiers.

En 1832, Luc ou Lucien, comme il signe, quitte le Pays basque, se rend à Bordeaux et demande un passeport pour embarquer en direction de New York. Lire la suite

Minaberriet Antoine

Lecumberry

Antoine Minaberriet est né à Lecumberry, canton de St Jean Pied de Port, le 5 février 1832, il est le huitième et dernier enfant de Louis Minaberriet et de Gratianne Amestoy. Louis Minaberriet et Gratianne Amestoy ont dû se marier très jeunes mais les archives de Lecumberry ont des lacunes à cette période. Leur descendance a été nombreuse : Samson en 1809, Michel en 1810, Marie en 1814, Marie en 1817, Catherine en 1819, Marie en 1822, Izabel en 1826 et Antoine en 1832. Vu son rang dans la fratrie, Antoine ne pouvait compter sur aucune part d’héritage, les derniers enfants servant souvent de domestiques aux aînés dans les travaux de la ferme familiale. Doué d’un caractère intrépide, Antoine est attiré par « la ruée sur l’or ».

Je laisse la parole à son descendant Enrique Minaberriet vivant à Miami en Floride. Lire la suite