Rouillon Antoine Eleazar

Nay

Antoine Eleazar Rouillon est né à Nay le 2 juin 1809, fils de Pierre Rouillon, 32 ans, cordonnier, et de Marie Anne Gibert.

La famille Rouillon en France à Nay au cœur du Béarn

A Nay, le vingt-cinq prairial an cinq de la République Française, se sont présentés dans la Maison Commune pour célébrer leur mariage : Pierre Rouillon, cordonnier, âgé de 25 ans, fils de feu Jean Rouillon et de Jeanne Bernadets et Marie Anne Gibert, âgée de 19 ans, fille de Antoine Gibert, chaudronnier et de Elisabeth Bonneville son épouse. Tous savent signer sauf l’épouse.

Ce couple aura 9 enfants, tous nés à Nay

Jean Pierre en 1798, Antoine André en 1800 ; Jeanne en 1802 ; Jean Baptiste en 1804 ; Marie en 1806 ; Eleazar en 1809 ; Jeanne en 1812 ; Ignace en 1819 et Elisabeth en 1826.

Tous atteindront l’âge adulte à l’exception de Marie.

Jean Pierre, le fils aîné, épouse Benoïte Abadie Jeangrand de St Pé. C’est lui qui reprend le commerce et artisanat de son père. Dans son testament fait en 1832, Pierre, le père, écrit « J’observe pour rendre hommage à la vérité que mon fils aîné travaille depuis cinq ans, dans mon atelier pour son propre compte et qu’il l’a remonté en entier en outils et en marchandise ».

Jean Baptiste se marie aussi à Nay avec Marie Garrapit couturière à Nay. Ces deux Rouillon auront une nombreuse descendance à Nay.

Eleazar Rouillon émigre

Il n’en sera pas de même pour Antoine Eleazar. En 1837, quatre ans après le décès de son père, Eleazar part à Bordeaux, il habite quelque temps rue Ste Catherine où il travaille dans le commerce. Il demande un passeport qu’il obtient et prend le bateau de l’émigration en direction de Lima au Pérou. Il a 27 ans, célibataire, il est commis ce qui signifie employé dans le commerce.

Sur les registres du Pérou, il entre en 1839 ?

 

 

La famille Rouillon à Lima au Pérou

Tout ce que je sais sur sa vie au Pérou m’a été conté en grande partie par un jeune péruvien, ingénieur en informatique et passionné de généalogie Cesar Sixto Rouillon et par une autre de ses descendantes péruvienne vivant aux Etats Unis Lita Fernandez. Cesar a une page dédiée à sa généalogie www.familiarouillon.com

En 1844, à 35 ans Eleazar épouse une péruvienne de père français : Rosa Labaure Ruiz, elle a 16 ans.

De ce couple naîtront onze enfants :

Manuel Eleazar en 1845 ; Luís Leonardo en 1846 ; Manuel Maria en 1847 ; Juana del Carmen en 1849 ; Juan Pedro en 1851 ; Maria Jesus Natalia en 1853 ; Rosa Manuela en 1855 ; Antonio Eleodoro en 1860 ;José Demesio en 1861 ;Eulogio Juan Antonio en 1864 et Fabio German en 1868.

Seulement cinq enfants de cette nombreuse famille auront des descendants.

Eleazar était commerçant dans le quartier Miraflores de Lima. Il est décédé à 94 ans, son épouse Rosa à 93.

Trois enfants de Eleazar Rouillon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>