Archives de catégorie : Histoires familiales

Emigration familiale

Landaburu Michel

Anhaux

Michel Landaburu était le dernier d’une famille de huit enfants, il a émigré en Argentine mais le fait remarquable, c ‘est que sur huit enfants, 6 ont quitté le Pays basque pour le département de Corrientes.

Domingo Froílán Landaburu hijo de Miguel

Michel Landaburu est né à Anhaux le 19 juillet 1844, fils de Michel Landaburu, charpentier et de Marie Hauscarriague.

Ses parents se sont mariés à Anhaux le 24 avril 1828, l’époux né en 1803 à Anhaux est le fils de Bernard Landaburu de la maison Aïssaguer et de Marie Errecart dit Aguerre ; l’épouse Marie Hauscarriague née en 1802, couturière, est la fille de Arnaud Hauscarriague et Marguerite Jacachoury, propriétaires de la maison Leonisbehere de Anhaux.

C’est dans cette maison que le couple s’installe et que les enfants naissent :

  • Bernard en 1828 qui émigre ;
  • Dominique en 1829 qui émigre après son veuvage ;
  • Guillaume en 1831 ;
  • Féliciane en 1833 qui émigre après son mariage avec Dominique Petre ;
  • Marie en 1836 qui émigre après son mariage avec Dominique Etcheverry ;
  • Jeanne en 1839 ;
  • Jeanne en 1842 qui émigre et épouse un espagnol Gregorio Elizarán en Argentine ;
  • et Michel en 1844 qui émigre.
Continuer la lecture

Docteur Brougnes Auguste

Caixon 65

Le Docteur Brougnes est un personnage important dans l’histoire de l’émigration des Pyrénées vers le Río de la Plata, au XIXe siècle ; de nombreux ouvrages ont été publiés en rapport avec son action. Pour moi, il est différent des autres agents ou colonisateurs par son côté humain ; j’ai eu la grande chance d’entrer en contact avec une de ses descendantes argentines Virginia de Gregorio qui possède les Archives de son célèbre arrière-grand-père.

Auguste Brougnes n’a pas vu l’émigration comme une industrie dont parlait la plupart des agents mais comme un moyen d’aider l’humanité, d’enrayer la misère de certains en développant la colonisation agricole c’est à dire la mise en valeur de terres laissées incultes.

Le Docteur Brougnes est un philanthrope.

« Me agradecería satisfecho con la gloria de conseguir su triunfo de mejorar la situación económica del pequeño cultivator europeo y de engrandecimiento de esta República »

Continuer la lecture

Maulion Trailhou Henri Enrique

Monein

Henri Maulion Trailhou est né à Monein le 26 juin 1888, il est le fils de Ernest Maulion Trailhou, 33 ans, cultivateur, au quartier Marquemalle de la commune et de Marie Hauret, 24 ans son épouse. Henri ne pourra pas se souvenir de Monein puisque le 20 mars 1890 son frère Juan Pedro voit le jour à Rosario Santa Fe en Argentine où ses parents se sont installés.

Enrique Maulion Trailhou (1888-1961)

Pour le couple Ernest Maulion Trailhou et Marie Hauret, émigrer en Argentine c’est quitter Monein mais surtout rejoindre la famille ; plusieurs frères d’Ernest vivent dans le département de Santa Fe ainsi que des membres de la famille Hauret.

La Famille Maulion Trailhou à Monein au coeur du Béarn

Comme de nombreux Béarnais, la famille porte un nom double depuis 1803 date du mariage de Jacques Maulion né en 1779 et Marie Trailhou née en 1883.

Le couple s’installe dans la maison Trailhou, Jacques est vigneron et cabaretier, les descendants porteront le nom de Maulion Trailou pour les différencier des deux autres familles Maulion de Monein.

Un des enfants du couple Maulion Trailhou : Pierre surnommé Justin né le 29 mars 1811 épouse Marie Peguilhé le 31 janvier 1839.

Continuer la lecture

Nogués Victor / Althabe Marie

Montory

Toutes les personnes de ce récit familial sont originaires de Montory, en Soule au pied des Pyrénées sur la frontière franco-espagnole.

La famille de Victor Noguès

Victor Noguès a vu le jour à Montory dans la maison Casenave, le 3 juin 1852, fils de Madeleine Noguès, on ne parle pas d’un père. Madeleine est veuve non remariée.

La vie de Madeleine Noguès a été bien remplie mais pas toujours heureuse ; 2 veuvages, 3 mariages, 9 enfants dont 2 sont décédés en bas âge.

Madeleine est née le 2 novembre 1812, fille de Dominique Noguès laboureur et pasteur (berger) et de Engrâce Lassalle.

Le 27 octobre 1831, à 19 ans, elle épouse Ignace Bournau, un jeune homme de Montory ; ils ont le même âge. Ignace est orphelin de père et de mère, habite la maison Bournau et espère connaître la joie d’un foyer.

Le 15 mai 1832 soit six mois après son mariage, Ignace Bournau meurt il a 21ans ; accident ou maladie ? Madeleine reste dans la maison Bournau.

Continuer la lecture

Laffont Jean

Juzet d’Izaut 31

Comment trouver quelqu’un dans une commune, Yoset, qui n’existe pas, surtout Jean Laffont avec toutes les orthographes différentes de ce patronyme ?

Heureusement un Laffont de Haute-Garonne avait pris un bateau pour Cuba ; j’avais le département, restait à trouver un village qui phonétiquement se rapproche de Yoset : j’ai flashé sur Juzet, c’était le bon. Le plus gros de la recherche était fait !

Mon correspondant cubain recherche un ascendant français Jean Laffont.

 Jean Laffont est né le 12 avril 1843 dans la petite commune de Juzet d’Izaut ; il est le quatrième fils de Bertrand Laffont, cultivateur et de Bertrande Pradère.

Continuer la lecture

Arroues Jeanne-Marie

Irissarry

Liliana Echegaray, Argentine de Loberia, vient d’arriver à Saint Jean Pied de Port avec Pancho son mari et Natalia une nièce. Dans son périple en Europe, Liliana a inclus Irissarry, le village où est née sa grand-mère Jeanne-Marie Arroués.

Nous sommes le lundi 14 août, il fait chaud, très chaud ; avec une amie nous avons retrouvé nos trois Argentins en gare de Cambo. Pour eux tout est beau, les maisons blanches aux volets rouges se détachent sur les collines vertes, c’est le Pays basque. Nous arrivons à Irissarry, un désert, pas âme qui vive, tout est fermé, la mairie, la poste, l’épicerie, le café, la boulangerie, volets clos partout. C’est « le pont » du 15 août, le cœur de l’été. L’église est ouverte et sous le porche une plaque répertorie les Morts à la guerre de 14-18.

G. ARROUES maison UHARTEA

Nous avions cette maison dans les actes mais là, c’est sûr ! Liliana et Natalia photographient tout. Mais comment trouver la maison ? il ne passe que des voitures de touristes, mais où se cachent les habitants ? A la sieste !

Continuer la lecture

Bonnahon Pierre / Constanti Marianne / Larroudé Romain

Eysus, Lurbe, Saint-Goin

Une émigration purement béarnaise, ils sont partis de la vallée déAspe et de la région d’Oloron, en effet Pierre Bonnahon est né à Saint Goin et Marianne Constanti à Eysus. Plusieurs membres homonymes émigreront aussi.

La famille Bonnahon

Florentino Rudeler Bonnahon Guillen

Pierre Bonnahon est né à St Goin le 24 janvier 1852, il est le fils de Jean Bonnahon et de Marie Bascou.

Les parents se sont mariés à St Goin le 15 octobre 1840.

L’époux Jean Bonnahon a 36 ans, il est veuf de Marie Louhau et fils de Pierre Bonnafon, décédé à St Goin en 1840, et de Marie Labayhosse.

L’épouse Elisabeth Lagravette dite Bascou a 32 ans, est la fille naturelle de Catherine Bascou.

Ils s’installent tout de suite à St Goin, où naissent :

  • Marie le 3 juillet 1841 qui émigrera
  • Une autre Marie le 17 juillet 1844 qui se mariera en 1872 à St Goin avec Jean Moulia. Elle décède en 1874 à 29 ans.
  • Lucine le 4 mai 1847 qui émigrera
  • Pierre le 24 janvier 1852 qui émigrera.
Continuer la lecture

Duhalde Laborde Bertrand / Pedro

Juxue

Sylvia une Uruguayenne, de passage à la maison pour visiter Biarritz et un peu de Pays Basque me dit « yo tambien tengo antepasados vascos franceses, se llaman Duhalde ».

 Des Duhalde ou Uhalde il y en a partout mais lorsque je lui montre la liste avec le nom des villages d’origine, elle flashe sur Juxue.

Je retrouve cette famille à San José en Uruguay. La piste est bonne et le lendemain en route pour Juxue, Lohitzun et Sorapuru villages de la Basse-Navarre dans la région de Saint-Palais.

Silvia savait que sa grand-mère Marguerite Duhalde était la fille de Dominique Duhalde né en 1870 à San José en Uruguay fils de Bertrand Duhalde dit Pedro et de Marie Claire dite Maria Ithurbide.

La famille Duhalde Laborde de Juxue

Commençons par l’histoire de deux maisons de Juxue : la maison Landa et la maison Bassart ou Bazartea en basque

Continuer la lecture

Murru Pierre / Murro Pedro

Ossès

Une recherche un peu délicate car deux Pierre Murru venant d’Ossès se sont immatriculés en Uruguay et surtout parce que le patronyme a été modifié, les descendants portent le nom Murro en Amérique Latine.

El hijo de Pedro Murru, Ramón Murro y su esposa

Quand il s’immatricule à Montevideo en 1872, Pierre Murru dit avoir 19 ans fils deJean et de Marie Zunzundegui né à Horça ; il est illettré ne sait même pas signer, il n’a pas de documents mais il est reconnu et demandé par l’agent de Colonia. C’est donc à Colonia que Pierre Murru s’installe.

Pierre Murru est né à Ossès le 1er janvier 1854 dans la maison Pino du quartier d’Ugarçan, il est le fils de Jean Murru, 61 ans, et de Marie Sounsoun (nom francisé) ; son père déclare 61 ans, il en a 63 et sa mère 38.

Le couple s’est marié en Espagne à Erratzu dans la vallée du Bastan en 1848.

Continuer la lecture

Bretoneche Denis Louis Elias

Branne / Castillon la Bataille / Pérou

Louis Ellie Bretonneche Allibert

Le but de cette histoire n’est pas seulement de raconter l’histoire d’une émigration mais aussi de rechercher une famille en France : la famille qu’a fondé Elias Bretoneche, péruvien, français de naissance parti s’enrôler comme volontaire pendant la guerre de 1914-18.

Né en 1867 en Gironde, fils de Jacques Bretoneche et de Marie Allibert, sa famille péruvienne perd sa trace et recherche sa seconde famille en France.

La famille Bretoneche en France

Jacques Bretoneche est né en Branne en Gironde en 1837 fils de Pierre Bertonneche, postillon, et de Marie Vigé. Il s’est marié en 1859 à Castillon la bataille avec Marie, dite Lidy, Allibert fille de François Allibert et de Marie Bourgoin domiciliés à Castillon.

Continuer la lecture