Basques et Béarnais en Californie

Mitch Gariador

Mitch Gariador descendant de Basques des Aldudes par son père et d’Esterençuby par ses grands-parents maternels : Marie Maïtia et Jean Biscaïchipy (sa mère Grace est née en Californie) est un passionné de généalogie. Depuis environ 30 ans, avec Marianna Etcheverria, il cherche à retrouver les descendants de Basques et Béarnais installés au Sud de la Californie. Actuellement, il a rassemblé entre 1500 et 2000 personnes qu’il a regroupées dans une base de données consultable sur le site

http://www.scbbgd.org/

Le site est particulièrement intéressant car, quand il a les renseignements, Mitch traite la famille entière : ascendants et descendants. On y trouve des familles basques, des familles béarnaises, des photos anciennes, des histoires familiales et des témoignages d’émigrés : les Duhart et les Labat d’Hasparren, les Larronde de St Palais, les Sarrailh d’Eysus ou les Toussau d’Oloron…. Lire la suite

Musée de l’immigration à Buenos Aires

Il est connu sous le nom de « Hotel de los inmigrantes ». Construit au début du XXème siècle il a fonctionné jusqu’en 1953 puis il est devenu le Musée de l’immigration en 1995. Au débarquement des bateaux, les immigrants y étaient accueillis, logés, nourris, soignés jusqu’à ce qu’ils trouvent du travail.

 

« La mujer inmigrante fue la compañera incondicional de aquellos hombres que habían decidido cambiar la pobreza de su terruño por la promesa y esperanza de una vida mejor. »

Lire la suite

La localité de Bernardo Larroudé

Bernardo Larroude fondé le 8 avril 1908 se situe dans la Pampa à l’endroit où les trois provinces : Buenos Aires, Cordoba et Pampa, se touchent ; à environ 500 km à l’est de Buenos Aires.

Touristiquement, le lieu est connu par ses eaux thermales exploitées dans un complexe thermal entouré de motels au milieu d’un parc agréable.

Le Bayonnais Bernard Larroudé n’a jamais habité le lieu ; des colons blancs sont venus s’installer sur ces terres vierges avec l’arrivée du chemin de fer. Le nom de Larroude fut donné à la gare puis au village ; il remplaça celui de « Santa Elvira Estacion Bernardo Larroudé ». Lire la suite